Sur le site du temple Hōryūji se dressent les plus anciens bâtiments en bois du monde.Ils offrent aujourd’hui au spectateur émerveillé le spectacle d’un Japon d’un autre âge,tel qu’il existait il y a plus de 1300 ans,à l’époque d’Asuka(milieu du VIème siècle – début du VIIIème siècle après Jésus-Christ).L’histoire de la fondation du Hōryūji est rapportée dans les écrits gravés derrière le nimbe de la statue du Bouddha Yakushi Nyorai,qui se trouve dans la partie est de la salle du Bâtiment Principal,ainsi que dans l’inventaire officiel des biens du Hōryūji,qui remonte à l’an 747. Aujourd’hui,le Hōryūji est composé d’une part d’une Enceinte Ouest(Saiin Garan)qui comprend la Pagode à Cinq Niveaux(Gojū-no-Tō)et le Bâtiment Principal du temple(Kondō),et d’autre part de l’Enceinte Est(Tōin Garan)organisée autour du Pavillon des Songes(Yumedono).Ce site,qui s’étend sur 187 000 mètres carrés,constitue un héritage culturel irremplaçable,qui s’est transmis d’âge en âge,à travers les siècles.Ces oeuvres architecturales,comme les objets de culte qu’elles contiennent,ont préservé l’essence des différentes ères qui ont jalonné l’Histoire du Japon depuis le VIIème siècle et invitent à un voyage exceptionnel à travers le temps. Le Hōryūji contient plus de 2300 structures architecturales et objets de la plus haute importance sur le plan culturel ou artistique,dont près de 190 ont été désignés comme Trésors Nationaux ou Biens Culturels Importants par le gouvernement japonais.En décembre 1993,le Hōryūji,témoignage unique de la richesse de la culture bouddhiste,est devenu le premier site japonais à être inscrit par l’Unesco au registre du Patrimoine de l’Humanité.