VISITER LES RUINES ROMAINES D'EPHESE

Il y a 2000 ans Ephèse était la capitale de la province romaine d'Asie et la plus grande métropole de l'Empire après Rome. Le long de ses artères circulait une foule compacte vêtue de toges. Aujourd'jui, entre les pavés et les statues décapitées poussent des fleurs sauvages. Ephèse a pourtant conservé certaines des structures romaines les plus remarquables au monde. Aux ruines de temples et de marchés succèdent celles des bains thermaux et de latrines. Un pavé gravé, tenu pour être la plus vieille publicité au monde, indique la direction de la maison close la plus proche. Tout un programme... Ici se dresse aussi la haute façade à colonnades de la bibliothèque de Celsius, où 12 000 rouleaux étaient entreposés. Can Arman, historien au musée d'Ephèse, se promène dans les gradins du Grand Théâtre, qui pouvait accueillir 25 000 spectateurs lors des combats de gladiateurs. En général, la population des villes romaines était dix fois plus importante que la capacité de leur théâtres, dit-il. Le site d'Ephèse ouvre tous les jours à partir de 8h (entrée 9,50 € et 7 € en sus pour l'accès aux Maisons en terrasse). Le Musée d'Ephèse se trouve à Selçuk (2,40 €).