NAGHOL VANUATU 2019

L'une des fêtes les plus impressionnantes du Pacific Sud. Chaque année, sur l'île de Pentecôte au Vanuatu, les hommes se lancent du haut de tours de branchages avec pour seules attaches des lianes enroulées aux chevilles. La légende dit qu'il y a fort longtemps, afin d'échapper aux représailles de son époux, une femme s'est réfugiée en haut d'un banian ou d'un cocotier. L'homme furieux la poursuivit dans l'arbre. Alors la femme se jeta dans le vide suivit par l'homme, sans remarquer la liane qu'elle s'était attachée autou rdes genoux... Depuis, après les pluies, en avril, quand les lianes sont encore humides et élastiques, les hommes de l'île de Pentecôte perpétuent la légende, s'élançant dans le vide pour prouver leur virilité et montrer aux femmes qu'ils ne seront plus dupes. Le saut du n'gol (ou gol) est également un rituel de fertilité. C'est après la récolte d'igname que l'on érige les tours du haut desquelles les candidats au statut d'homme s'élanceront à 20 mètres du sol. La longueur des lianes est choisie pour qu'à l'issue du saut le front touche le sol (meuble), garantissant la prospérité de la prochaine récolte. Unique, l'événement attire de plus en plus de touristes. Parmi eux, le Néo-Zélandais AJ Hackett, qui s'en est inspiré pour inventer le saut à l'élastique. Une histoire décidément riche en rebondissements.