Q'OYLLUR RITI - LE GRAND PELERINAGE

Chaque année, le peuple du district de Ocongate (Quispicanchis) performe un rituel dont l'aspect extérieur semble être l'image du Christ, mais dont le véritable objectif est de rapprocher l'homme de la nature. Le rituel, associé à la fertilité de la terre et le culte de Apus, les esprits de la montagne, fait partie des plus grands festival des nations indiennes de l'hémisphère: Qoyllur Rit'i. La cérémonie principale se déroule au pied du mont Ausangate, à 4700 mètres, où les températures plongent souvent en dessous de zéro. Le rituel attire des milliers de pèlerins, y compris les bergers, les commerçants et les simples curieux qui se réunissent dans le sanctuaire de Sinakara. La croyance populaire veut que l'enfant-Christ, vêtu comme un berger, apparut à un jeune garçon Indien, Marianito Mayta, et ils sont rapidement devenus amis. Lorsque les parents de Mayta l'ont trouvés vêtus de riches tuniques, ils ont informé le curé local, Pedro de Landa, qui a tenté en vain de capturer le bébé Christ qui avait disparu et avait laissé derrière seulement une pierre. Marianito est mort immédiatement, et l'image du Seigneur apparue sur la pierre. Aujourd'hui, le festival commence avec le jour de la Sainte Trinité, où plus de 10.000 pèlerins montent à la limite des neiges, accompagné de toutes sortes de danseurs en costume (chauchos, qollas, pabluchas ou Ukukus et divers personnages mythiques).