Le solstice d'hiver dans l'hémisphère sud et les récoltes locales sont la force motrice de la plus grande et la plus majestueuse des cérémonies pré-hispanique pour rendre hommage au soleil. Aujourd'hui, le festival de l'Inti Raymi évoque le splendide rituel inca d'autrefois, soigneusement scénarisés par des professeurs de Cuzco, des archéologues et des historiens. L'événement central est jouée sur l'esplanade de l'imposante forteresse de Sacsayhuaman, facilement accessible en voiture ou à pied. Là, étape par étape, des milliers d'acteurs dans une longue cérémonie, rendent grâce au dieu du soleil, Inti. Puis tous les participants partent pour la cérémonie du sacrifice de deux lamas. un noir et un blanc. Les entrailles des lamas et des graisses sont remis à deux grands prêtres: le premier, Ricuy Callpa, examine l'intestin et prédit les années à venir, tandis que le second prêtre, Wupariruj, fait ses prédictions basées sur la fumée qui embaume les graisses jusqu'à la combustion. Les prédictions des grands prêtres sont ensuite interprétées par le Umo Willac, le prêtre qui porte les nouvelles à l'Inca. Enfin, au coucher du soleil, les ordres de l'Inca sont donnés et tout le monde se retire du site, et la ville entière éclate en festivités qui dureront plusieurs jours.