Langdon Hall

Canada / Cambridge / Ontario / Waterloo Regional Municipality

La campagne anglaise était autrefois l'apanage des vieilles familles fortunées et de l'aristocratie mais de nos jours, il semblerait que toute rock start et nouveau super riche se doivent de posséder son grand domaine avec écuries, parc et valets afin de mieux jouer au châtelain. Bonne nouvelle, toutes les somptueuses gentilhommières n'appartiennent pas à Elton John ou a Madonna. A une heure de route de Toronto, sur une propriété de 80 hectares, l'élégant Langdon Hall, réplique d'un presbytère anglais revu et corrigé dans le style nordiste du 18è siècle, vous accueille sous son porche à colonnade. Le magnat new-yorkais John Jacob Astor le fit construire au 19è siècle comme résidence d'été pour sa petite-fille. Comme beaucoup de ces demeures immenses, une fois la fortune dilapidée,elle devint trop lourde à entretenir. Convertie en hôtel, on peut aujourd'hui y goûter aux joies distinguées de la campagne l'espace de quelques jours. Le joyau de ce bastion des Relais et Châteaux est le parc, avec son magnifique jardin à l'anglaise, son bois et sa pelouse où l'on joue, of course au croquet. Les touches contemporaines telles que la piscine chauffée en plein air et le spa sophistiqué sont contrebalancées par les rituels traditionnels tel que le thé de cinq heures servi dans le jardin d'hiver. Les chambres, équipées de grands lits, de plafonds fauteuils et de belles salles de bain à l'européenne, sont chauffées au gaz naturel par le plancher, un détail aussi discret et luxueux que tout le reste dans ce manoir de carte postale.